Faire un don maintenant.
Cliquez ici.

LA MOITIÉ DE LA POPULATION MONDIALE À RECOURS AU BOIS POUR LES FEUX DE CUISSON. (OMS)

Statue du jardin
des sculptures,
Harare, Zimbabwe


L a    C r i s e

Risques Pour la Santé

Dans beaucoup de pays, les femmes et les enfants en bas âge passent des heures par jour dans leurs maisons d'où émanent les fumées de cuisson. La biomasse (le bois, le fumier animal et les résidus de récoltés) utilisée comme combustible dégage environ sept fois plus de fumée toxique que le seuil acceptable établi par l'Agence de protection de l'environnement des Etats-Unis (l'EPA).LIEN   Selon l'OMS, toutes les vingt secondes une personne décède de cette condition médicale connue sous le nom de pollution atmosphérique d'intérieur (PAI).LIEN  La PAI peut mener aux cancers du poumon, à un taux de natalité réduit, aux cataractes, aux bronchites, la tuberculose, à une mortalité infantile plus élevée et à l'asthme, aussi bien qu'aux pneumonies et autres infections respiratoires aiguës qui sont les principales maladies mortelles des enfants de moins de cinq ans dans le monde en voie de développement.LIEN 

Dans la capitale du Guatemala, une femme qui n'a plus les moyens d'acheter des combustibles ne mange que du pain et des avocats. Proyecto Genesis (NGO).
-- Proyecto Génesis (ONG), Guatemala city, Guatemala
L'inhalation des fumées de cuisson n'est pas le seul risque pour la santé. Les femmes et les enfants souffrent également de traumatismes au dos et au cou résultants de la collecte et du transport du bois.LIEN   Les enfants se brûlent souvent en tombant dans les feux de cuisson.LIEN   Ces blessures et maladies peuvent être atténuées uniquement par l'avènement de méthodes de cuisson plus saines et nécessitant moins de main-d'œuvre.

Difficultés Économiques

Les familles qui achètent leurs combustibles de cuisson peuvent dépenser jusqu'à un quart de leur revenu pour se procurer du bois ou du gaz.LIEN   D'autres familles qui ramassent leur bois comme combustibles doivent toujours s'éloigner de plus en plus de leur maison car le bois de cuisson se fait de plus en plus rare. Ramasser du bois de cuisson est une tâche astreignante qui réduit le temps libre que les femmes et enfants ont pour l'école et le travail lucratif. Par exemple, au Salvador certaines femmes et enfants passent 3 à 4 heures par jour à ramasser du bois de chauffe jusqu'à 5 fois par semaine.LIEN   Puisque satisfaire ses besoins énergétiques prend de plus en plus de temps ou devient de plus en plus onéreux, la qualité de vie des populations continue à diminuer.

Dégradation Environnementale

Plus de 3 milliards de personnes, la moitié de la population mondiale, dépendent des feux de cuisson selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).LIEN   Ces feux sont peu efficaces, dégagent du CO2 dans l'atmosphère et consomment des combustibles à un niveau insoutenable. Le pourcentage de consommation de combustibles végétaux dans les pays en voie de développement est phénoménal (voir graphique).LIEN

Pourcentages des combustibles végétaux par rapport à la consommation énergétique en Afrique


Tableau fourni par Solar Cooking International     

La dégradation environnementale est un problème critique au Mali où Gnibouwa Diassana de World Vision Mali informe que " le désert avance de 3.8 km par an ". Comme peut l'attester Drissa Coulibaly, qui vit dans un petit village en dehors de Mopti au nord du Mali, la destruction des arbres dans la région sub-saharienne est alarmante : " lorsque j'étais enfant, il y avait beaucoup d'arbres qui apportaient de l'ombre et des fruits à notre village. Aujourd'hui, je peux voir la ligne d'horizon du désert de très loin".

Les femmes à Ndeukou au Sénégal, marchent un minimum de 4 km par jour dans leur quête de bois de feu.
-- Christine Danton, ex-directrice de programme pour SHE Afrique
La déclaration de M. Coulibaly est confirmée par la recherche actuelle. La consommation des combustibles végétaux à Bamako, au Mali, a augmenté de 600.000 tonnes en 1994 à environ 1,2 millions de tonnes en l'an 2000, selon le Bureau pour la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA). Dans un effort pour ralentir cette tendance dévastatrice, le gouvernement du Mali a interdit l'abattage des arbres et l'exportation de charbon de bois pendant six mois en juillet 2004. Cette politique a amené une augmentation de plus de 50% du prix du bois de chauffe et du charbon de bois, résultant en une énorme contrainte sur les revenus des ménages.LIEN   Manquant d'alternatives en combustibles, les populations n'avaient aucunes options.
----- Photo -----
“Une cuisine enfumée” photo d'Omar Marcera, Oaxaca, Mexique, 2005 (à gauche)
“Paysage dénudé” Nueva Concepción, Salvador, 2005 (au milieu)
“Une femme transportant du bois de chauffe”, Guatemala (à droite)


page d'accueil - la crise - la cuisson solaire - le HotPot - le point sur les programmes - a propos
organisations partenaires - actualités sur la cuisson solaire - ressources - donations et support - contactez nous


SOLAR HOUSEHOLD ENERGY, INC.
3327 18th St. NW, Washington, DC 20010, USA